Petit- et Mont Vélan

Quel bol, j’ai réussi à avoir les deux dernières places à la cabane du Vélan pour le samedi soir. Ça fait longtemps que j’ai envie de faire ces Vélan: le « Petit » permet d’arriver à la cabane en faisant du beau ski alors que son cousin le Mont Vélan est un super but en soi. La météo est au beau fixe, et on quitte le parking de Bourg Saint-Bernard au petit matin, histoire d’arriver à la cabane avant midi.

On doit porter un peu mais c’est pas hyper long non plus. On aurait pu éviter le portage en montant par le Col de Pro, mais je déteste cette montée sur la moraine et je préfère encore faire le tour en portant un peu. La montée est efficace et on arrive rapidement au bas du couloir.

Le couloir est ravagé par des boules et hyper dur en bas. La partie du haut commence à prendre le soleil et c’est déjà plus agréable. En tous cas ce n’est pas mega long et on arrive rapidement au sommet. On est largement dans les temps et on se permet de faire une belle pause avant de déguster cette descente de toute beauté sur la cabane. Mais une moquette pareille, c’est pas humain ! On se fait super plaisir et le week-end est d’ores et déjà réussi !

On est accueilli comme des rois par Yvan et Sylvie à la cabane. Des vrais gardiens comme on les aime, heureux de faire partager leur p’tit coin de pays avec leurs hôtes.

Notre tracé GPS sur SuisseMobile

Le lendemain, départ à 06h00 de la cabane. Il fait grand beau, pas un souffle de vent, tous les voyants sont au vert. On ne se prend pas la tête et on avance tranquillement, on imagine bien que ça va bouchonner au col de la Gouille. Finalement, on arrive à se glisser entre deux cordées et de bien avancer pour le passage du col. C’est super beau mais quand même un poil plus dur et exposé que ce que j’avais imaginé. De l’autre côté aussi, la désescalade pour rejoindre le glacier n’est pas de tout repos même s’il n’y a pas de difficultés en tant que telles.

On est bien au soleil sur ce magnifique glacier, je suis trop contente d’être là. On arrive au sommet deux heures avant mes prévisions, et on se pose brièvement la question de savoir si on descend par le couloir Annibal comme nous l’avions prévu: déjà il faudrait attendre deux heures trente pour que la neige décaille, et les 6 personnes rencontrées au sommet qui étaient montés par le couloir ont tous raconté la même histoire de neige ravagée par les boules, du coup, on est plus trop motivés et on décide de descendre par le glacier de Valsorey.

Certains passages sont top, d’autres dégeu. La neige est heureusement top dans le p’tit couloir au point 2994, ça passe super bien. La fin est un peu rock n’roll dans les vernes et les prairies et on finit évidement à pieds. Je fais du stop pour remonter chercher la voiture et me fait raccompagner par deux machines qui ont fait un jour un tour que je n’imagine même pas en trois. Tout ce petit monde termine la journée bien heureux avec une bière sur une terrasse. Trop beau ce week-end !

Le parcours du Mont Vélan sur SwissMobile

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.