Grand Paradis

Il y a 10 ans presque jours pour jours, nous allions balader pour la première fois nos crampons sur un glacier et par là même atteindre notre premier sommet de plus de 4000 mètres. D’ailleurs, je me demande si je veux pas vous faire un billet de blog sur le sujet un jour, tant les souvenirs de cette journée sont encore vifs. Bref. Ce jour-là, nous l’avions partager entre autre avec Martine et Eric, avec qui le courant avait tellement bien passé que nous ne nous sommes plus jamais perdu de vue et avons partagé de bien belles journées ensemble depuis.

Tout naturellement donc, on s’est dit que ce serait bien sympa de refaire un 4000 ensemble pour fêter le jubilé de notre rencontre.

On a jeté notre dévolu sur le Grand-Paradis où aucun de nous quatre n’est jamais allé. On décide de la date des mois à l’avance et on réserve le refuge … après il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour la météo ! Eh bien cette fois, on a tiré le gros lot. Grand beau !

On se retrouve le samedi au départ du sentier pour le refuge Chabod. On a tellement de trucs à se raconter que la montée passe hyper vite, j’ai même pas le temps de commencer à me plaindre, moi qui n’aime pas les montées en cabane. Je me surprend même à trouver celle-là jolie avec son beau sentier en pierre qui serpente dans les mélèzes.

Le refuge est chouette et les gardiens adorables; y en a un qu’on appellera Stroumpf Joyeux, avec son t-shirt bleu, ses yeux malicieux et son sourire jusqu’aux oreilles. Et évidement, on a super bien mangé, vive l’Italie !

Le dimanche, le réveil sonne à 4h00, on est tous en forme. Ça pétouille pas tant avec cette équipe, à 4h45 on est tous sur la terrasse prêts au départ. Le ciel est étoilé et la température clémente. On peut continuer de dormir un peu en marchant, le sentier est excellent, même sur la moraine et on avance bien. On s’équipe en arrivant sur le glacier et on continue tranquille. Le vent se lève et il commence à faire bien froid, on rajoute des couches. Peu avant de rejoindre la voie normale venant de Victor Emmanuel, Martine a un petit coup de moins bien. Mais avec sa tronche, elle s’arrache et on arrive au soleil et au plat, où on fait une bonne pause.

Après un bon ravitaillement, on rejoint la grosse foule pour le dernier bout avant le sommet. Non mais des choses pareilles…. c’est DisneyLand. Il y a vraiment de tout sur ce p’tit bout d’arête (d’arêtounette ….) et surtout des gens qui ne savent pas mettre un pied devant l’autre. Il y a une dame devant nous, la pauvre, elle est terrorisée. Je ne vois vraiment pas le plaisir qu’elle peut retirer d’une journée comme ça….

Heureusement le temps est au beau fixe, aucun orages annoncés, on a tout le temps. Tout le temps d’observer le spectacle autour de nous. Un dimanche de grand beau au Grand Paradis. Un truc à voir une fois dans sa vie c’est sûr 😉 On arrive enfin à la Madonne, petite photo d’usage et on refait la queue leu leu pour la descente. 1h30 pour l’aller retour sur 30 mètres de dénivelé, record à battre.

On descend sur Victor Emmanuel pour faire la boucle, c’est aussi super joli. On descend sans trop traîner parce que Martine nous a vendu une immense glace à notre arrivée à Pont, sauf que je me suis plantée et j’ai commandé une tarte ! Faut vraiment que je revoie mon italien … j’ai rêvé de cette glace toute la descente !

Bon, c’est pas tout ça, mais nos voitures sont 4 km plus bas… Pål et Martine n’ont pas le temps d’aller les chercher, parce qu’ils doivent acheter des cartes postales au shop du camping …. non mais la bande de glandus. Alors avec Eric on s’y colle. Et Eric c’est un traileur, avec des grandes jambes, et assez de souffle pour me faire une théorie sur les bienfaits d’un footing après une journée de marche. Quel marrant çui-là ! En tous cas le jogging en grosses sur de l’asphalte, c’est une expérience inédite mais que je ne tiens pas à réitérer tous les week-ends !

Merci les copains pour ce chouette week-end ! On a décidé de faire la prochaine édition dans 5 ans, parce qu’à nos âges avancés, on ne peut pas se permettre d’attendre encore 10 ans !

By the way, notre Martine nationale est accompagnatrice et organise une kyrielle de tours, à la journée ou sur plusieurs jours, entre autre dans le massif du Grand-Paradis, mais pas que. Je vous laisse aller découvrir tout cela sur son site Objectif3017.ch

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.