Séjour surprise en Corse

Claudia et moi avions prévu une semaine de vacances fin août pour aller grimper à Wiwanni. Manque de bol, la météo ne n’annonce vraiment pas géniale, au point qu’on se dit qu’on va passer la semaine à grimpoter en salle et à regarder la télé …

Changement de plans, on trouve deux billets d’avion pour Bastia, une voiture de loc à prix imbattable et deux hébergements sur Airbnb. Ma copine Pauline me file l’adresse d’un guide qui nous organise deux sorties en montagne et un canyon et sans qu’on ait pas trop eu le temps de réaliser ce qui nous arrive, on atterrit sur l’Ile de Beauté !

On passe les premiers jours à Castirla chez Colette où nous sommes reçues comme des amies de longue date ! Le lendemain de notre arrivée nous retrouvons Cédric à Corte pour notre première expérience sur le rocher corse. Cédric nous emmène dans la vallée de la Restonica faire Candella di l’Oru, un espèce de gros monolithe doré comme son nom l’indique. On est très vite devenu fans totale des tafonis ! Cédric chante à tue-tête des histoires de chevalier blanc… il ne s’arrête que pour nous donner des indications précieuses sur les prises et les mouvements. On essaie de se concentrer sur ses explications, alors que notre esprit est plutôt absorbé par les paysages merveilleux qui nous entourent.

La journée se terminera par une baignade rafraichissante dans la rivière puis par une glace maison à Corte.

Le lendemain, nous avons rendez-vous à Bocognano pour aller parcourir le canyon de la Richiusa. L’eau est chaude et translucide, quel bonheur ! Claudia parcourt son premier canyon et rien ne lui fait peur. Elle fait le saut de 7 mètres sans hésiter, la classe ma copine ! Après avoir grignoté un sandwich sur une terrasse, on part à Ajaccio à la plage, histoire de voir quand même la mer durant notre séjour. On essaie de glander sur le sable comme le ferait des gens normaux, mais c’est trop dur. On reprend la voiture et on va encore faire une petite balade près du col de Vizzavona avant de rentrer.

Le lendemain nous partons aux aurores. Ils annoncent très chaud et on veut essayer de grimper un maximum « à la fraîche ». Nous filons dans la région d’Asco: une fois de plus nous sommes émerveillée par les paysages qui nous entourent. La végétation, les odeurs, les bruits des mouflons, tout est différent de ce que nous avons l’habitude de cotoyer en montagne. Nous nous dirigeons vers le Stranciacone et sa cheminée oblique, je sens que ça va nous plaire ! On s’équipe et Cédric file dans la voie. Y a zéro équipement, au point que je me demande comment il fait pour savoir où ça passe. Mais bon … finalement c’est pour ça qu’il est guide et pas nous 😀

La voie est géniale et porte bien son nom. Par moment nous sommes vraiment dans la cheminée, c’est mega chouette.

Notre séjour se prolonge encore de quelques jours occupés par de la grimpe en falaises (l’Ortale, l’Ile Rousse, Lumio), des balades, des bonnes bouffes, et un minimum de plage. Faire nos bagages pour le retour nous a pris pas mal de temps: on a optimisé un maximum pour ramener le plus de fromages possibles 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s