Valnontey: cascade de Patri

On avait prévu de passer quelques jours entre Noël et Nouvel An à Cogne, avec nos amis Élise et Guillaume, grands amateurs de cascade de glace. Malheureusement de sâles virus ont légèrement modifié le programme.. d’abord je suis arrivée sur place avec un jour de retard dû à une sinusite carabinée, puis c’est Guillaume qui a déclaré forfait à cause d’une méchante intoxication alimentaire.

Les autres étaient en forme ! Finalement, Marilyn s’est joint nous et nous avons quand même réussi à passer une toute belle journée. Pål et moi ne sommes jamais venus dans le coin et nous nous sommes perdus rien qu’en lisant le topo, tellement il y a de possibilités. On ne sait pas trop où nous mettons les pieds, d’autant plus que notre expérience en cascade est maigre, mais accompagnés d’Élise et Marilyn, on sera bien coachés !

On a décidé de partir tard pour être un peu en décalé avec les autres cordées, d’autant plus que nous savons dès le départ que nous ne ferons pas les longueurs du haut. Après une grosse heure de marche sur la patinoire du Valnontey, la rencontre magique avec des chamois pas farouches et même le gypaète, nous entamons la courte montée jusqu’au pied de la cascade. J’ai les poumons en feu, foutue crève !

Il y a plusieurs cordées dans la première longueur, nous nous équipons tranquillement en attendant qu’ils avancent. Pål part dans la voie, non c’est faut… Pål court dans la voie. Ce mec me déprime: c’est la première fois qu’il fait une longue voie en tête en glace, et il déroule avec une aisance de malade. S’il n’était pas mon amoureux j’en serais jalouse ! Avec Élise on a froid, alors on improvise une petit danse des canards pour se réchauffer. Mega efficace.

A notre tour ! En second, c’est super joli et j’ai du plaisir, même si j’ai les mollets qui chauffent dès le premier relai. La suite s’enchaîne nickel (C’est la nana qui est restée bien sagement en second toute la journée qui parle .. :-D). Élise et Marilyn décident de descendre en rappel, alors que, bizzarement, je préfère descendre à pieds. Tout ce petit monde se retrouve au pied de la voie pour rentrer à Cogne.

Nous n’avions pas touché à nos piolets de cascade l’hiver passé et je dois avouer que j’ai eu énormément de plaisir sur cet itinéraire et dans cette magnifique région. Le vallon est tellement beau, sauvage, et les possibilités y sont infinies.

Topo: https://www.camptocamp.org/routes/55656/fr/cogne-valnontey-patri

2 réflexions sur “Valnontey: cascade de Patri

  1. Vous êtes franchement énervants. ça a une sinusite mais ça a la caisse pour porter le sac et faire l’approche. ça n’a pas grimpé depuis 2 ans mais ça file plus vite que l’éclair (j’ai même pas le temps de faire de photo), ça se gueule pas dessus et ça se donne la main tellement c’est amoureux, et en plus ça va 3x plus vite que nous à pied qu’en rappel.
    Merci pour ce (comme d’hab) chouette compte rendu. Et pour ce moment partagé! Vivement les prochains, avec tout le monde en forme si possible 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.