Col des Chamois N

Très chouette rando réalisée sur deux jours avec les copains du CAS Monthey. Ce n’était pas du tout le programme prévu, mais après m’être pris la tête avec les gardiens de la cabane Topali qui avaient perdu ma réservation, puis appelé le 99% des cabanes du Valais qui étaient évidement toutes bookées le samedi soir, j’ai trouvé des places au Refuge Giacomini à Anzeindaz et dessiné le parcours à partit de là. L’avantage étant que le coin de m’était pas vraiment inconnu !

Le rendez-vous est donné à Bex et Pål nous monte en voiture au Col de la Croix. La première journée est bien tranquille et on sait qu’on ne va pas se faire péter l’aorte, donc on s’arrête régulièrement tester les bistrots le long de la route, en commençant par un café sur la sympathique terrasse de Taveyanne. Toute la journée, nous croisons de courageux traileurs partis sur un parcours de 130km et plus 8000 m de D+… ça calme.

Après Taveyanne, nous passons par les Chaux, Solalex, avant de monter sur Anzeindaz. 4 heures de marche pour cette première journée, tout va bien ! On est bien accueilli au Refuge Giacomini et on y mange comme des rois, ils ont dégotté un sacré cuistot !

Jour 2: Le petit déj est normalement servi à parti de 8h00 (??!) mais on a pu demander à ce qu’il nous le prépare le soir d’avant pour partir plus tôt. 6H45, on décolle, direction le vallon de Paneirosse. Nicolas nous montre des fossiles de moules et leur recherche nous occupera presque toute la montée. A peine si le névé débonnaire sous le col nous distrait de notre recherche des précieux mollusques. Avec ce petit jeu, on ne voit pas le temps passer et nous arrivons rapidement au Col des Chamois. Ce coin est incroyable, tellement sauvage, et tout ça à deux pas de la maison.

Le début de la descente est l’attraction du jour, bien gazeux, du caillou bien grailleux et quelques câbles pour sécuriser tout ça. Ce n’est pas long mais ça réveille. On arrête de chercher des moules un instant.

Un petit rösti à la cabane de Plan Névé, et nous reprenons notre descente, hyper efficace, jusqu’à Pont de Nant où tous les Bidochons de suisse romande pique-niques à 150m de leur SUV, ça fait rêver ! Nous poursuivons jusqu’aux Plans et trouvons un petit coin sympa, à l’abri du soleil et de la foule pour une dernière petite halte. Nous aurons une brève discussion pour savoir si nous prenons le bus pour redescendre à Bex, mais l’équipe est motivée par une visite des (trop courtes) gorges de l’Avançon et pis « c’est trop classe d’arriver en bas à pieds » !

Si notre première journée était peinard, on trouve qu’on s’est quand même pas mal rattrapés pour la seconde ! Nous terminons avec un bain dans l’Avançon et une petite agape sur la terrasse, faut pas se laisser aller !

Barrhorn, Col des Chamois, finalement peu importe la montagne tant qu’on a les copains !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.